Information for healthcare professionals Print


Dalacin® T, émulsion

Pfizer AG

Composition

Principes actifs

Clindamycini phosphas.

Excipients

Glycerolum, natrii laurylsarcosinas, acidum stearinicum, glyceroli stearas, alcohol cetostearilicus, alcohol isostearilicus, conserv.: E 218, aqua purificata.

Forme pharmaceutique et quantité de principe actif par unité

1 g d'émulsion contient 10 mg de clindamycine sous forme de phosphate de clindamycine.

Indications/Possibilités d’emploi

Acne vulgaris.

Posologie/Mode d’emploi

Posologie usuelle

Appliquer une fine pellicule de Dalacin T deux fois par jour sur les endroits atteints.

Instructions posologiques particulières

Enfants et adolescents

Il n'existe pas de données concernant l'utilisation topique de la clindamycine chez les enfants et les adolescents. Si l'indication est établie, la posologie recommandée pour les adolescents est la même que celle pour les adultes.

Dalacin T n'est pas indiqué chez les enfants avant la puberté.

Mode d'administration

Bien agiter l'émulsion avant l'emploi. Appliquer Dalacin T émulsion directement sur les lésions cutanées.

Contre-indications

Dalacin T est contre-indiqué chez les patients présentant une hypersensibilité connue à la clindamycine ou la lincomycine ou à l'un des excipients du médicament, ainsi que chez les patients présentant des antécédents de colite associée aux antibiotiques.

Mises en garde et précautions

Comme la plupart des autres antibiotiques, la clindamycine administrée par voie orale ou parentérale a été associée à l'apparition de diarrhée sévère ou de colite pseudomembraneuse. Des cas de diarrhée ou de colite ont rarement été associés à la clindamycine topique. Néanmoins, le médecin devra penser à la survenue possible d'une diarrhée ou d'une colite, associée à l'administration de l'antibiotique. En cas de diarrhée significative ou persistante, le médicament doit être arrêté et les mesures diagnostiques et thérapeutiques qui s'imposent doivent être instaurées.

Interactions

Un effet antagoniste entre la clindamycine et l'érythromycine a été mis en évidence in vitro. Comme cette interaction pourrait avoir une signification clinique, ces deux médicaments ne doivent pas être utilisés en même temps.

La clindamycine possède des propriétés bloquant la transmission neuromusculaire, ce qui peut renforcer l'action d'autres substances utilisées pour un bloc neuromusculaire. Elle ne doit donc être utilisée qu'avec précaution chez les patients qui reçoivent de telles substances.

Grossesse, allaitement

Grossesse

Aucune étude contrôlée appropriée n'a été menée lors du premier trimestre de la grossesse. Les résultats des études cliniques dans lesquelles la clindamycine était administrée à des femmes enceintes pendant le deuxième et/ou le troisième trimestre de la grossesse n'ont pas montré de lésions fœtales. Il est très peu probable que Dalacin T provoque des lésions fœtales s'il est utilisé lors du deuxième et du troisième trimestre de la grossesse.

La prudence est de rigueur en cas d'utilisation de Dalacin T pendant la grossesse. Pendant le premier trimestre de la grossesse, cette préparation ne doit être utilisée qu'en cas de nécessité absolue.

Allaitement

Après utilisation systémique, la présence de clindamycine a été détectée dans le lait maternel à une concentration allant jusqu'à 3.8 µg/ml. On ignore si la clindamycine passe aussi dans le lait maternel après une application topique, avec une disponibilité systémique plus faible (voir «Pharmacocinétique»).

La clindamycine peut affecter la flore intestinale de l'enfant allaité. Après utilisation systémique de clindamycine chez les mères qui allaitent, des effets indésirables tels que diarrhée, hématochézie et rashs cutanés ont été rapportés chez les nourrissons allaités.

L'utilisation topique de la clindamycine n'est pas recommandée pendant la période d'allaitement, ou il convient d'arrêter l'allaitement pendant un traitement topique par la clindamycine.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Aucune étude correspondante n'a été effectuée. Aucune influence n'est cependant attendue.

Effets indésirables

Ci-dessous figurent, par système d'organes et fréquence, les effets indésirables qui ont été observés lors de l'utilisation de Dalacin T dans les études cliniques et/ou pendant la surveillance post-marketing.

Définition des indications de fréquence: très fréquents (≥1/10), fréquents (≥1/100 à <1/10), fréquence inconnue: la fréquence ne peut être indiquée précisément, car elle repose sur les déclarations spontanées de la surveillance post-marketing.

Infections et infestations

Fréquence inconnue: folliculite.

Affections oculaires

Fréquence inconnue: douleur oculaire.

Affections gastro-intestinales

Fréquents: troubles gastro-intestinaux (par ex. nausées, diarrhées).

Fréquence inconnue: douleurs abdominales, colite pseudomembraneuse.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Très fréquents: irritations cutanées (34.1%; comportant des symptômes tels que sensation de brûlure, prurit ou exfoliation), sécheresse cutanée (19.3%), urticaire (13.7%).

Fréquents: séborrhée.

Fréquence inconnue: dermatite de contact.

De plus, les effets indésirables suivants ont été signalés lors de l'utilisation systémique de la clindamycine: réactions d'hypersensibilité y compris réactions cutanées sévères (telles que syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique toxique (NET), pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG) ou syndrome DRESS [Drug Rash with Eosinophilia and Systemic Symptoms]), modifications hématologiques (telles qu'agranulocytose, neutropénie, thrombopénie, leucopénie, éosinophilie), ainsi qu'hépatite et anomalies des tests de la fonction hépatique.

L'annonce d'effets secondaires présumés après l'autorisation est d'une grande importance. Elle permet un suivi continu du rapport bénéfice-risque du médicament. Les professionnels de santé sont tenus de déclarer toute suspicion d'effet secondaire nouveau ou grave via le portail d'annonce en ligne ElViS (Electronic Vigilance System). Vous trouverez des informations à ce sujet sur www.swissmedic.ch.

Surdosage

Aucun symptôme de surdosage aigu n'a été observé jusqu'à présent. En application topique, la clindamycine est cependant susceptible d'être résorbée en quantité suffisante pour provoquer des effets systémiques (voir «Mises en garde et précautions»). En cas de surdosage, des mesures symptomatiques générales ou un traitement de soutien sont indiqués, le cas échéant.

Propriétés/Effets

Code ATC

D10AF01.

Mécanisme d'action

Pharmacodynamique

La clindamycine est un antibiotique de la famille des lincosamides qui inhibe la synthèse des protéines bactériennes. Elle se fixe surtout sur la sous-unité 50S des ribosomes et perturbe le processus de traduction. Son action principale est bactériostatique et elle dépend de la durée pendant laquelle la concentration de principe actif est supérieure à la concentration minimale inhibitrice (CMI) de l'agent pathogène. Le phosphate de clindamycine en lui-même n'est pas actif in vitro, mais il est rapidement hydrolysé et transformé en clindamycine antibactérienne active in vivo.

Une activité in vitro dirigée contre Propionibacterium acnes (CMI: 0.03-0.5 mg/l) a pu être démontrée pour la clindamycine.

En application topique, la clindamycine est concentrée dans le sébum et réduit ou élimine le Propionibacterium acnes dans les glandes sébacées, ce qui réduit la production d'acides gras libres et conduit à une diminution du nombre de lésions dues à l'acné.

Résistances

Une résistance de Propionibacterium acnes envers la clindamycine peut être causée par des mutations au niveau du site de liaison des antibiotiques sur l'ARNr ou par la méthylation de certains nucléotides dans l'ARN 23S de la sous-unité 50S du ribosome. Selon la concentration critique (breakpoint) définie, jusqu'à 15% des isolats de P. acnes ont été signalés comme résistants à la clindamycine dans des études épidémiologiques.

Une résistance croisée entre la clindamycine et la lincomycine a été démontrée. Des essais in vitro ont en outre fait état d'une résistance croisée de certains organismes envers les macrolides (par ex. l'érythromycine) et les streptogramines B.

Efficacité clinique

Aucune donnée.

Pharmacocinétique

Absorption

En application topique, le phosphate de clindamycine n'est que peu absorbé par la peau. Après plusieurs applications d'une solution à base de clindamycine, seuls des taux sériques très bas de 0 à 3 ng/ml ont été mesurés. La clindamycine est concentrée dans le sébum.

Distribution

Le taux de liaison aux protéines sériques de la clindamycine est compris entre 60 et 94%.

Métabolisme

La clindamycine est largement métabolisée dans le foie par le CYP3A4/5. Les métabolites possèdent des effets antibactériens très variables, comme la N-déméthyl-clindamycine (pharmacologiquement plus active que la clindamycine) et le sulfoxyde de clindamycine (moins actif que la clindamycine).

Élimination

L'élimination de la clindamycine se fait pour environ 2/3 par les fèces et pour environ 1/3 par les urines. Moins de 0.2% de la dose utilisée en application topique est excrété dans l'urine sous forme de clindamycine inchangée. La demi-vie plasmatique est de l'ordre de 3 h.

Données précliniques

Génotoxicité et carcinogénicité

Les tests de génotoxicité qui ont été menés comprenaient un test du micronoyau chez le rat et un test d'Ames sur Salmonella. Ces deux tests se sont avérés négatifs.

Aucune étude à long terme n'a été réalisée chez l'animal en ce qui concerne le potentiel carcinogène.

Troubles de la fertilité

Les recherches portant sur la fertilité chez le rat sous traitement oral à des posologies allant jusqu'à 300 mg/kg/jour (correspondant à environ 1.1 fois la posologie la plus élevée recommandée chez les personnes adultes, en mg/m2) n'ont montré aucun effet sur la fertilité ou la disposition à l'accouplement.

Toxicité sur la reproduction

Dans les études sur le développement embryo-fœtal chez le rat sous clindamycine orale ou chez le rat et le lapin sous clindamycine en application sous-cutanée, aucune toxicité n'a pu être observée sur le développement, sauf à des doses provoquant une toxicité maternelle. Toutefois, les écarts de sécurité avec les expositions cliniques étaient très faibles.

Remarques particulières

Stabilité

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l'emballage.

Remarques particulières concernant le stockage

Conserver à température ambiante (15-25 °C) et hors de portée des enfants.

Numéro d’autorisation

48006 (Swissmedic).

Présentation

Dalacin T émulsion 60 ml. [B]

Titulaire de l’autorisation

Pfizer AG, Zürich.

Mise à jour de l’information

Avril 2019.

LLD V016