Information for healthcare professionals Print


Accuretic®

Pfizer AG

Composition

Principes actifs

Quinaprilum ut quinaprili hydrochloridum.

Hydrochlorothiazidum.

Excipients

Noyau du comprimé: magnesii carbonas anhydricus, lactosum monohydricum, povidonum, polyvinylpolypyrrolidonum, magnesii stearas; pelliculage: opadry pink (methylhydroxypropylcellulosum, titanii dioxidum [E171], hydroxypropylcellulosum, polyaethylenglycolum, ferrum oxydatum [E172]), candelilla cera.

Forme pharmaceutique et quantité de principe actif par unité

Comprimés pelliculés à 10/12.5, resp. 20/12.5 mg.

Comprimés 10/12.5 mg: comprimés pelliculés roses, ovales, contenant du chlorhydrate de quinapril correspondant à 10 mg de quinapril base et 12.5 mg d'hydrochlorothiazide (HCTZ), avec rainure de fragmentation sur les deux faces, sécables.

Comprimés 20/12.5 mg: Comprimés pelliculés roses, triangulaires, contenant du chlorhydrate de quinapril correspondant à 20 mg de quinapril base et 12.5 mg d'hydrochlorothiazide (HCTZ), avec rainure de fragmentation sur une face, sécables.

Indications/Possibilités d’emploi

Hypertension artérielle, dans les cas où un traitement associant un inhibiteur de l'ECA et un diurétique thiazidique est indiqué.

Posologie/Mode d’emploi

Posologie usuelle

La posologie doit être ajustée aux besoins de chaque patient individuellement.

Les patients pour lesquels l'association des deux principes actifs est indiquée prennent habituellement 1 comprimé d'Accuretic 10/12.5 (10 mg de quinapril/12.5 mg d'HCTZ) par jour, le matin.

Au besoin, la dose peut être augmentée à 1 comprimé d'Accuretic 20/12.5 (20 mg de quinapril/12.5 mg d'HCTZ) ou 2 comprimés d'Accuretic 10/12.5 (20 mg de quinapril/25 mg d'HCTZ) 1 x par jour.

En règle générale, 1 comprimé par jour d'Accuretic 10/12.5 ou 20/12.5 permet de normaliser la pression artérielle.

Patients dont l'hypertension était traitée uniquement par un diurétique

Chez les hypertendus actuellement traités uniquement par un diurétique, la dose d'attaque sera de 5 mg de quinapril (monosubstance: Accupro 5) afin de réduire au minimum le risque de chute de tension excessive. Cette dose sera graduellement augmentée jusqu'à normalisation des valeurs de tension. Lorsqu'elle atteindra la dose de quinapril contenue dans Accuretic, préparation associant 2 monosubstances, cette préparation sera substituée aux deux médicaments administrés jusqu'ici séparément.

Les patients sous diurétique à longue durée d'action arrêteront ce traitement 24-48 h avant l'instauration du traitement par Accuretic.

Mise en garde

En particulier chez les patients présentant une déplétion sodique et/ou hydrique (par ex. vomissements, diarrhée, traitement diurétique) associée à une insuffisance cardiaque ou à une hypertension grave, Accuretic peut provoquer, en début de traitement, une chute de tension excessive.

Après l'administration de la première dose et après chaque augmentation de la dose d'Accuretic, on placera le patient sous surveillance médicale stricte afin de pouvoir observer toute hypotension symptomatique (l'effet atteint son maximum 2-4 heures après la prise).

Instructions posologiques particulières

Patients présentant des troubles de la fonction rénale

Accuretic ne devrait pas être utilisé comme traitement de première intention chez les patients atteints d'insuffisance rénale (clairance de la créatinine <60 ml/min). Aux patients présentant une insuffisance rénale grave (clairance de la créatinine <30 ml/min) et recevant du quinapril en monothérapie, on prescrira un diurétique de l'anse si l'adjonction d'un diurétique est nécessaire.

Chez les patients atteints d'insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine 30-60 ml/min), il est indiqué de commencer par 5 mg de quinapril en monothérapie et d'augmenter ensuite la dose graduellement jusqu'à l'apparition de l'effet souhaité.

Dans les cas où l'adjonction d'un diurétique est nécessaire, la recherche de la dose optimale peut se faire par la suite avec de l'hydrochlorothiazide. La tension artérielle sera ensuite maintenue sous contrôle avec Accuretic 10/12.5 ou Accuretic 20/12.5.

Patients âgés (de plus de 65 ans)

Parce que la fonction rénale peut se détériorer avec l'âge et que l'élimination du quinapril dépend de la fonction rénale, il est recommandé d'ajuster la posologie chez le patient âgé selon le même schéma que chez le patient atteint d'insuffisance rénale légère (voir «Instructions posologiques particulières / Patients présentant une insuffisance rénale»).

Enfants et adolescents

Accuretic n'a pas encore fait l'objet d'études cliniques chez les enfants et les adolescents.

Mode d'administration

Accuretic peut être pris avec un peu de liquide, avec ou entre les repas.

Contre-indications

Association de quinapril/d'hydrochlorothiazide et de sacubitril/valsartan en raison d'un risque accru d'angiœdèmes.

Antécédents de réactions d'hypersensibilité sous forme d'œdème tissulaire (angiœdèmes) après administration d'un autre inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) ou d'un antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II, ou angiœdème héréditaire.

Troubles sévères de la fonction rénale (insuffisance rénale associée à une forte diminution de la sécrétion urinaire ou anurie; clairance de la créatinine <30 ml/min et/ou créatininémie >1.8 mg/100 ml).

Troubles sévères de la fonction hépatique.

Hypercalcémie.

Hyponatrémie (associée à une hypovolémie).

Accuretic est contre-indiqué chez les femmes enceintes et chez celles qui prévoient une grossesse ou qui sont en âge de procréer et n'utilisent pas de méthode contraceptive fiable. Accuretic ne doit être administré que si une grossesse est improbable et que les femmes sont informées des risques potentiels pour l'enfant à naître (voir «Grossesse, Allaitement»).

Association d'Accuretic et d'aliskirène chez les patients diabétiques (type 1 et 2) ainsi que chez les patients présentant une insuffisance rénale modérée ou sévère (DFG <60 ml/min/1.73 m2), une hyperkaliémie (>5 mmol/l) ou chez les patients hypotendus présentant une insuffisance cardiaque congestive.

Association d'Accuretic et d'inhibiteurs du récepteur de l'angiotensine ou d'autres inhibiteurs de l'ECA chez les patients diabétiques (type 1 et 2) et présentant des lésions des organes cibles, une insuffisance rénale modérée ou sévère (DFG <60 ml/min/1.73 m2), une hyperkaliémie (>5 mmol/l) ou chez les patients hypotendus présentant une insuffisance cardiaque congestive.

Hypersensibilité au quinapril, aux diurétiques thiazidiques (hydrochlorothiazide), aux sulfamides (penser aux éventuelles réactions croisées) ou aux excipients.

Mises en garde et précautions

Tumeurs malignes non mélanocytaires de la peau

Deux études épidémiologiques sur la base du registre national danois des cancers ont permis de constater une augmentation du risque de tumeurs malignes non mélanocytaires de la peau (NMSC) sous forme de carcinomes basocellulaires et spinocellulaires (BCC et SCC) lors d'une exposition cumulée accrue à l'hydrochlorothiazide (HCTZ). L'effet photosensibilisateur de l'HCTZ pourrait être un mécanisme potentiel impliqué dans le développement des NMSC.

Il convient d'expliquer le risque de NMSC aux patients traités par HCTZ et de leur demander de contrôler régulièrement leur peau pour signaler immédiatement toute lésion nouvelle et toute modification suspecte de la peau. Il convient de recommander aux patients les mesures préventives telles que l'exposition limitée au soleil et aux rayons UV et l'utilisation d'une protection solaire adéquate en cas d'exposition afin de réduire le risque de cancer de la peau. Les modifications suspectes de la peau doivent être examinées immédiatement, si nécessaire par analyse histologique de biopsies. Chez les patients ayant des antécédents de NMSC, l'utilisation de l'HCTZ doit éventuellement être reconsidérée (voir également «Effets indésirables»).

Angiœdème au niveau de la tête/de la gorge

L'apparition d'angiœdèmes a été rapportée lors de traitements par des inhibiteurs de l'ECA (y compris le quinapril). En cas d'apparition de stridor laryngé ou d'angiœdème au visage, à la langue ou au larynx, il y a lieu d'arrêter immédiatement Accuretic et d'instaurer un traitement approprié. Il convient de surveiller attentivement le patient jusqu'à la disparition du gonflement. En général, un gonflement limité au visage et aux lèvres se résorbe sans traitement; les antihistaminiques peuvent être utiles pour atténuer les symptômes. En revanche, un angiœdème qui s'étend au larynx peut être fatal. Si la langue ou le larynx sont atteints, il y a danger d'obstruction des voies respiratoires et il est impératif d'instaurer sans délai un traitement approprié (p.ex. administration d'adrénaline).

Un risque accru d'angiœdème peut exister chez les patients qui reçoivent de manière concomitante un traitement par un inhibiteur de mTOR (par ex. le temsirolimus), un inhibiteur de la DPP-4 (par ex. la vildagliptine) ou un inhibiteur de l'endopeptidase neutre (par ex. le sacubitril). Chez les patients qui utilisent déjà un inhibiteur de l'ECA, la prudence est donc de rigueur au début d'un traitement par un inhibiteur de mTOR, un inhibiteur de la DPP-4 ou un inhibiteur de l'endopeptidase neutre.

Angiœdème intestinal

Chez les patients traités par un inhibiteur de l'ECA, la survenue d'un angiœdème intestinal a été rapportée. Les symptômes étaient des douleurs abdominales (accompagnées ou non de nausées ou de vomissements). Dans quelques cas, aucune anamnèse antérieure d'angiœdème au niveau du visage n'a été rapportée et le taux de C-1 estérase était dans les limites de la normale. L'angiœdème a été diagnostiqué notamment par une tomodensitométrie abdominale, un examen échographique ou encore lors d'une intervention chirurgicale. Les symptômes ont disparu à l'arrêt du traitement par l'inhibiteur de l'ECA. Chez les patients traités par un inhibiteur de l'ECA et qui présentent des douleurs abdominales, le diagnostic d'angiœdème intestinal devrait toujours être évoqué dans le cadre du diagnostic différentiel.

Le risque peut être plus élevé chez les patients ayant un antécédent d'angiœdème sans rapport avec un traitement par un inhibiteur de l'ECA, car le traitement par un inhibiteur de l'ECA peut déclencher un angiœdème.

Réactions anaphylactoïdes

Hémodialyse/aphérèse des lipoprotéines de faible densité (LDL): lorsque des inhibiteurs de l'ECA sont utilisés en même temps que des membranes de type polyacrylonitrile-métallylsulfonate de haute perméabilité ou lors d'une aphérèse des LDL par le sulfate de dextran dans le cadre d'une dialyse, il existe un risque d'apparition de réactions anaphylactoïdes (réactions d'hypersensibilité pouvant aller jusqu'au choc anaphylactique). Par conséquent, cette association doit être évitée, soit en ayant recours à un autre médicament anti-hypertenseur soit en utilisant d'autres membranes pour la dialyse.

Désensibilisation/piqûre d'insecte: des réactions anaphylactoïdes peuvent survenir chez les patients se soumettant à un traitement de désensibilisation aux venins de guêpes et d'abeilles pendant un traitement par un inhibiteur de l'ECA. Par conséquent, l'administration d'Accuretic doit être arrêtée avant le début du traitement de désensibilisation. Accuretic ne peut pas être remplacé par un bêta-bloquant dans ce cas. Dans de rares cas, des réactions anaphylactoïdes peuvent se manifester après une piqûre d'insecte.

Remarque concernant les excipients

Les comprimés pelliculés d'Accuretic contiennent du lactose. Les patients atteints d'une intolérance héréditaire rare au galactose, d'un déficit en lactase de Lapp ou d'une malabsorption du glucose/galactose ne doivent pas prendre ce médicament.

Hypotension

Une hypotension symptomatique n'a été observée qu'occasionnellement chez des hypertendus sous quinapril. Elle peut néanmoins survenir au cours d'un traitement par un inhibiteur de l'ECA chez les patients en déplétion sodée ou volumique (par ex. en raison d'un traitement préalable par diurétique, de diarrhées et vomissements, d'un régime pauvre en sel).

Le traitement combiné quinapril/hydrochlorothiazide doit être utilisé avec prudence chez les patients qui prennent en association un médicament antihypertenseur. Le composant thiazidique de l'association quinapril/hydrochlorothiazide peut potentialiser l'effet d'autres médicaments antihypertenseurs, en particulier les ganglioplégiques ou les antagonistes bêta adrénergiques périphériques. L'effet antihypertenseur du composant thiazidique peut être renforcé, notamment chez les patients qui ont subi une sympathectomie.

Chez les patients présentant une insuffisance cardiaque et sujets à l'hypotension, le traitement par Accuretic devrait être instauré à la posologie recommandée et sous surveillance médicale stricte. Ces patients devraient être suivis de près pendant les deux premières semaines de traitement et après chaque augmentation éventuelle de la dose à la recherche de signes d'hypotension. La procédure sera la même pour les patients atteints d'une cardiopathie ischémique ou d'une maladie cérébrovasculaire.

En cas de survenue d'hypotension symptomatique, coucher le patient et lui administrer au besoin une perfusion de sérum physiologique. Une hypotension symptomatique transitoire n'est pas une contre-indication à la poursuite du traitement par Accuretic, mais elle peut nécessiter une réduction de la dose d'Accuretic.

Hémogramme

Dans de très rares cas, une agranulocytose ou une dépression médullaire est survenue au cours d'un traitement par un inhibiteur de l'ECA chez des patients atteints d'une hypertension non compliquée, plus souvent cependant chez les patients présentant une insuffisance rénale, notamment lorsque cette dernière s'accompagnait d'une collagénose. Des cas occasionnels de neutropénie et, plus rarement, de thrombopénie ou de pancytopénie sont apparus au cours des essais cliniques sur le quinapril. La cause de ces anomalies n'a pas pu être établie; par ailleurs, l'hémogramme s'est normalisé avec la poursuite du traitement. Il est néanmoins indiqué, comme lors de tout traitement par un inhibiteur de l'ECA, de surveiller la formule leucocytaire chez les patients atteints d'une collagénose et/ou de troubles de la fonction rénale.

Des anomalies de la formule sanguine comme une anémie, une leucopénie et une thrombopénie ont été observées chez des patients qui prenaient l'hydrochlorothiazide en monothérapie.

Lupus érythémateux systémique

Les diurétiques thiazidiques peuvent provoquer l'exacerbation ou l'activation d'un lupus érythémateux systémique.

Patients âgés

Un ajustement posologique est nécessaire chez ces patients (voir «Posologie/Mode d'emploi»).

Insuffisance rénale

En raison de l'action inhibitrice des inhibiteurs de l'ECA sur le système rénine-angiotensine-aldostérone, des troubles de la fonction rénale peuvent survenir chez les patients prédisposés. Chez les patients qui présentent une insuffisance cardiaque grave dont la fonction rénale dépend du système rénine-angiotensine-aldostérone, le traitement par un inhibiteur de l'ECA comme le quinapril peut s'accompagner d'une oligurie et/ou d'une hyperazotémie progressive, rarement d'une insuffisance rénale aiguë et/ou du décès.

La demi-vie du quinaprilate est allongée proportionnellement à la baisse de la clairance de la créatinine. Les patients dont la clairance de la créatinine est <60 ml/min ont besoin d'une dose initiale plus faible de quinapril (voir «Posologie/Mode d'emploi»). La dose devra être augmentée selon la réponse thérapeutique et la fonction rénale devra être étroitement surveillée, bien que des études menées sur ce sujet montrent que le quinapril n'aggrave pas la fonction rénale.

Chez quelques patients hypertendus sans néphropathie vasculaire préexistante traités par quinapril, des augmentations de l'urémie/azotémie et de la créatininémie ont été observées, habituellement d'intensité peu importante et de nature passagère. Ces troubles sont survenus en particulier lorsque le quinapril était co-administré avec un diurétique. La probabilité d'une augmentation de ces valeurs de laboratoire est accrue chez les patients présentant des troubles rénaux préexistants. Une diminution de la dose peut alors être indiquée. Toute évaluation de l'état de santé d'un hypertendu doit inclure un bilan rénal.

Insuffisance hépatique

Chez les patients atteints d'insuffisance hépatique ou présentant une hépatopathie évolutive, le traitement par l'association du quinapril/hydrochlorothiazide ne doit être utilisé qu'avec prudence et après avoir très sérieusement évalué le rapport risque-bénéfice, sous contrôle régulier des paramètres cliniques et de laboratoire correspondants, car des altérations minimes de l'équilibre liquidien ou électrolytique peuvent entraîner un coma hépatique. Le métabolisme du quinapril en quinaprilate dépend en principe de l'estérase hépatique. Chez le patient cirrhotique alcoolique, la diminution de la désestérification du quinapril conduit à des concentrations moindres de quinaprilate.

Métabolisme électrolytique

Chez les patients atteints de déplétion hydrique ou sodique (par ex. en raison d'un traitement diurétique antérieur, d'un régime hyposodé, de vomissements ou de diarrhée), les pertes doivent être compensées avant l'instauration du traitement.

Les électrolytes doivent être régulièrement mesurés afin de déceler un éventuel trouble.

Administré en monothérapie, le quinapril peut entraîner une augmentation de la concentration de potassium sérique. Cet effet peut être mis à profit pour réduire l'hypokaliémie provoquée par les diurétiques thiazidiques (p.ex. l'hydrochlorothiazide). L'administration simultanée d'Accuretic et d'un diurétique épargneur de potassium est déconseillée.

Une perte en chlore due à un traitement par un diurétique thiazidique est un effet habituellement d'intensité légère ne nécessitant normalement aucun traitement spécifique (sauf lors d'une insuffisance hépatique ou rénale préexistante).

Une hyponatrémie de dilution peut, par temps chaud, survenir chez les patients qui présentent des œdèmes. Le traitement devra privilégier la limitation des apports en eau par rapport à l'administration de sel, excepté dans les cas rares d'hyponatrémie potentiellement fatale. L'apport en sel est le traitement de choix en cas de déplétion sodique.

L'excrétion du calcium est diminuée lors d'un traitement par les diurétiques thiazidiques. Des modifications pathologiques des glandes parathyroïdiennes accompagnées d'une hypercalcémie et d'une hypophosphatémie ont été observées chez quelques patients pendant un traitement prolongé. Aucune complication grave liée à une hyperparathyroïdie n'a été observée (lithiase rénale, résorption osseuse, ulcère peptique).

La prise de diurétiques thiazidiques doit être interrompue avant tout examen des glandes parathyroïdiennes.

L'élimination du magnésium peut être accrue par les diurétiques thiazidiques et entraîner la survenue d'une hypomagnésémie.

Hyponatrémie et SIADH

Le syndrome de sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique (SIADH) et une hyponatrémie consécutive ont été observés chez quelques patients qui avaient été traités par d'autres inhibiteurs de l'ECA. Un contrôle régulier des taux sériques de sodium est recommandé en particulier chez les patients âgés et chez les autres patients présentant un risque d'hyponatrémie.

Chirurgie/Anesthésie

Bien que l'on n'ait encore jamais observé d'hypotension due à l'administration simultanée de quinapril et d'un anesthésiant, la prudence est de rigueur en cas d'intervention chirurgicale majeure ou d'anesthésie. Les inhibiteurs de l'ECA sont connus pour inhiber la formation de l'angiotensine II. Par conséquent, la libération compensatrice de rénine ne peut pas provoquer de hausse de tension pendant l'anesthésie. Si une hypotension survient, celle-ci pourra être corrigée par une expansion volémique.

Effusion choroïdienne (choroidal effusion), myopie aiguë et glaucome secondaire à angle fermé

Les médicaments à base d'hydrochlorothiazide peuvent déclencher une réaction idiosyncrasique pouvant entraîner une effusion choroïdienne accompagnée d'une dégradation du champ visuel, une myopie transitoire et un glaucome aigu à angle fermé. Les symptômes incluent une diminution de l'acuité visuelle survenant de manière aiguë ou des douleurs oculaires et surviennent typiquement dans les heures ou les semaines suivant l'initiation du traitement. Un glaucome aigu à angle fermé non traité peut entraîner une perte de vision permanente. Le traitement de premier recours consiste en un arrêt immédiat de la prise du médicament. Si la pression intraoculaire reste élevée, un traitement médical immédiat ou une intervention chirurgicale doit être envisagé. Des antécédents d'allergie aux sulfamides ou aux pénicillines peuvent constituer un facteur de risque de développement d'un glaucome à angle fermé.

Rétrécissement aortique

Accuretic ne doit être utilisé qu'avec la plus grande prudence chez les patients présentant une sténose aortique ou tout autre obstacle à la circulation sanguine.

Hypertension rénovasculaire

La prudence est de rigueur chez les hypertendus présentant une sténose unilatérale ou bilatérale de l'artère rénale. Chez ces patients, il est impératif de surveiller la fonction rénale, en particulier pendant les premières semaines de traitement. Il en va de même après la greffe d'un rein.

Remplacement du traitement chez les patients sous bêta-bloquants

Un traitement par bêta-bloquants ne devrait pas être interrompu brusquement. La posologie doit être diminuée progressivement après le début du traitement par Accuretic (voir l'information professionnelle du bêta-bloquant concerné).

Autres troubles métaboliques

Les diurétiques thiazidiques peuvent augmenter les taux sanguins de cholestérol, de triglycérides et d'acide urique. Ces effets sont normalement peu prononcés, mais peuvent déclencher des crises de goutte et un diabète chez les patients prédisposés.

Diabète

Une hyperglycémie due à des diurétiques thiazidiques peut compliquer les contrôles glycémiques. Un déficit en potassium sérique peut renforcer l'intolérance au glucose. Au besoin, une surveillance des valeurs glycémiques ainsi que la prise de suppléments potassiques peuvent s'avérer nécessaires afin de maintenir une kaliémie adaptée; les antidiabétiques doivent être adaptés de manière correspondante (voir «Interactions»).

Un diabète latent peut se révéler au cours d'un traitement par des diurétiques thiazidiques.

Des hypoglycémies peuvent survenir lors de la prise simultanée d'inhibiteurs de l'ECA chez les patients insulinodépendants ou traités par des antidiabétiques oraux. Une surveillance étroite des patients diabétiques pourrait par conséquent être nécessaire (voir «Interactions»).

Patients traités par lithium

Voir sous «Interactions».

Double inhibition du système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA)

Il est établi que l'utilisation simultanée d'inhibiteurs de l'ECA, d'antagonistes du récepteur de l'angiotensine II ou d'aliskirène accroît le risque d'hypotension, d'hyperkaliémie et de diminution de la fonction rénale (y compris d'une insuffisance rénale aiguë).

Une double inhibition du SRAA par l'utilisation simultanée d'inhibiteurs de l'ECA, d'antagonistes du récepteur de l'angiotensine II ou d'aliskirène n'est donc pas recommandée.

Si le traitement par une double inhibition est jugé absolument nécessaire, il doit avoir lieu uniquement sous la surveillance d'un spécialiste et être accompagné de contrôles étroits de la fonction rénale, des valeurs des électrolytes et de la pression artérielle.

Les inhibiteurs de l'ECA et les antagonistes du récepteur de l'angiotensine II ne doivent pas être utilisés simultanément chez des patients qui présentent une néphropathie diabétique.

Administration simultanée d'AINS

Voir «Interactions».

Toux

Une toux a été rapportée lors de l'utilisation d'inhibiteurs de l'ECA, y compris le quinapril. Il s'agit d'une toux non productive et résistante, réversible à l'arrêt du traitement. Lors de l'établissement du diagnostic différentiel de la toux, il faut prendre en compte le traitement par un inhibiteur de l'ECA.

Usage chez les enfants et les adolescents

Accuretic n'a pas été étudié chez les enfants et les adolescents.

Interactions

Autres antihypertenseurs

L'administration simultanée d'autres antihypertenseurs peut accentuer la baisse de tension.

Diurétiques

Étant donné qu'Accuretic contient déjà un diurétique, l'administration supplémentaire d'un diurétique épargneur de potassium est déconseillée.

Médicaments qui augmentent le taux sérique de potassium

Dans les cas où Accuretic doit être impérativement administré en association avec un médicament contenant du potassium, des substituts de sels diététiques contenant du potassium ou d'autres médicaments qui augmentent la kaliémie, il convient d'être particulièrement prudent et de surveiller la kaliémie.

Chez les patients âgés ou les patients présentant une insuffisance rénale, l'administration concomitante d'un inhibiteur de l'ECA et de sulfaméthoxazole/triméthoprime a été associée à une hyperkaliémie sévère, dont on suppose qu'elle serait due au triméthoprime. En cas d'administration concomitante de quinapril et de produits contenant du triméthoprime, il convient donc d'être particulièrement prudent et de surveiller la kaliémie.

Médicaments qui abaissent le taux sérique de potassium

L'administration concomitante de thiazides peut accroître le risque d'hypokaliémie.

Lithium/Sodium

Comme avec d'autres salidiurétiques, un traitement par Accuretic peut freiner l'élimination du lithium. Il est donc recommandé de surveiller attentivement la lithémie. Par ailleurs, la composante hydrochlorothiazide peut renforcer les effets cardio- et neurotoxiques du lithium.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), y compris inhibiteurs sélectifs de la cyclo-oxygénase-2 (inhibiteurs de la Cox-2)

L'administration d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), y compris les inhibiteurs sélectifs de la cyclo-oxygénase-2 (Cox-2), peut diminuer l'effet antihypertenseur des inhibiteurs de l'ECA.

Chez les patients âgés, les patients insuffisants rénaux et ceux présentant une hypovolémie (aussi sous traitement diurétique), l'administration concomitante d'AINS (ou d'inhibiteurs de la Cox-2) et d'un inhibiteur de l'ECA peut augmenter le risque d'une dégradation (en général réversible) de la fonction rénale (y compris d'une insuffisance rénale aiguë). Chez ces patients, ces médicaments ne doivent donc être associés qu'avec prudence et la fonction rénale doit être régulièrement contrôlée.

Chez certains patients, l'utilisation d'AINS tels que les salicylates et l'indométacine peut diminuer l'effet diurétique et natriurétique des diurétiques de l'anse, des diurétiques d'épargne potassique et des thiazides. Lors d'un traitement simultané par Accuretic et un anti-inflammatoire non stéroïdien, il est indispensable de suivre le patient attentivement pour s'assurer qu'Accuretic exerce son plein effet thérapeutique. Lors de l'administration simultanée d'un salicylé à forte dose, l'effet toxique du salicylé sur le système nerveux central peut être renforcé.

Glucocorticoïdes, ACTH

Lors de l'administration concomitante de glucocorticoïdes ou d'ACTH, Accuretic peut entraîner une perte accrue d'électrolytes et principalement une hypokaliémie.

Tétracyclines et autres principes actifs qui interfèrent avec le magnésium

Lors de l'administration simultanée d'Accuretic et d'une tétracycline, le carbonate de magnésium utilisé comme excipient dans la formulation du comprimé diminue l'absorption de la tétracycline d'environ 28-37%. Il convient de prendre cette interaction en considération lorsqu'Accuretic est associé à une tétracycline.

Antidiabétiques

Lors de l'utilisation concomitante d'inhibiteurs de l'ECA et d'insuline ou d'antidiabétiques oraux, la baisse de la glycémie peut s'accentuer, en raison d'une éventuelle augmentation de la sensibilité à l'insuline. Les diabétiques devraient donc être informés du risque d'apparition de réactions d'hypoglycémie et être suivis en conséquence. L'effet des antidiabétiques peut également être atténué.

Un ajustement posologique de la médication antidiabétique peut être nécessaire en raison de l'altération des contrôles de glycémie et/ou du renforcement de l'intolérance au glucose (voir «Mises en garde et précautions»).

Double inhibition du système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA) par l'inhibiteur de l'ECA (IECA), l'antagoniste du récepteur de l'angiotensine II ou l'aliskirène

Voir «Contre-indications» et «Mises en garde et précautions».

Autres médicaments pouvant provoquer des angiœdèmes

Un risque accru d'angiœdème peut exister lors de l'utilisation concomitante d'un inhibiteur de mTOR (par ex. le temsirolimus), de la DPP-4 (par ex. la vildagliptine) ou d'un inhibiteur de l'endopeptidase neutre (par ex. le sacubitril) (voir «Mises en garde et précautions»).

Digoxine

Les troubles électrolytiques induits par les thiazides, tels que l'hypokaliémie ou l'hypomagnésémie, augmentent le risque de toxicité de la digoxine, qui peut induire des arythmies d'issue fatale (voir «Mises en garde et précautions»).

Médicaments contre la goutte (allopurinol, uricosuriques, inhibiteurs de la xanthine oxydase)

L'hyperuricémie induite par les thiazides peut interférer avec le contrôle de la goutte par l'allopurinol et le probénécide (voir «Mises en garde et précautions»). L'administration concomitante d'hydrochlorothiazide et d'allopurinol peut accroître l'incidence de réactions d'hypersensibilité à l'allopurinol.

Autres médicaments

Aucune interaction pharmacocinétique significative sur le plan clinique n'a été observée lors de l'utilisation concomitante du quinapril et du propranolol ou de la cimétidine.

L'administration concomitante de quinapril 2x/jour et d'une dose unique de warfarine n'a pas modifié l'effet anticoagulant (évalué par la mesure du temps de prothrombine).

Les barbituriques, les phénothiazines, les antidépresseurs tricycliques, les vasodilatateurs et l'alcool entre autres peuvent renforcer l'effet hypotenseur d'Accuretic.

Un déficit potassique et/ou magnésique pré-existant peut renforcer l'effet et les effets secondaires des digitaliques.

La prise simultanée d'un laxatif peut entraîner la survenue d'une forte déplétion potassique.

L'administration concomitante d'Accuretic et d'un myorelaxant de type curare peut renforcer et prolonger l'effet du myorelaxant.

La colestyramine et le colestipol réduisent l'absorption de l'hydrochlorothiazide.

Accuretic peut atténuer l'effet de la noradrénaline et de l'adrénaline.

Des cas isolés de réactions hémolytiques consécutives à la formation d'anticorps contre l'hydrochlorothiazide ont été décrits lors de l'utilisation concomitante de méthyldopa.

Avertissement

Des réactions anaphylactoïdes sont possibles chez les patients sous hémodialyse/aphérèse des LDL lors de la prise simultanée d'un inhibiteur de l'ECA (voir «Mises en garde et précautions»).

Grossesse, allaitement

Grossesse

Par principe, Accuretic est contre-indiqué durant la grossesse (voir «Contre-indications»). Si une grossesse survient, la thérapie par Accuretic doit être interrompue. Les femmes en âge de procréer et recevant Accuretic doivent utiliser une méthode contraceptive fiable pendant toute la durée du traitement. Après administration à des femmes enceintes, les inhibiteurs de l'ECA peuvent provoquer des maladies fœtales et néonatales, et s'avérer d'issue fatale. Les enfants ayant été exposés à des inhibiteurs de l'ECA durant la grossesse peuvent présenter un risque de malformations du système cardio-vasculaire et du SNC. Dans le cadre de l'utilisation d'inhibiteurs de l'ECA pendant la grossesse, des cas de naissances prématurées, d'hypotension, de lésions rénales (y compris insuffisance rénale), d'insuffisance de développement du crâne et des poumons, d'oligohydramnios, de contracture des membres, de malformations du visage, de retard de croissance intra-utérine, de persistance du canal artériel et de mort fœtale ou du nouveau-né ont été rapportés. Il convient de prêter attention au fait qu'un oligohydramnios ne peut éventuellement se manifester que lorsque le fœtus a déjà subi une lésion irréversible.

Tous les nouveau-nés ayant été exposés à ce médicament in utero doivent faire l'objet d'un examen rigoureux en vue de dépister une excrétion urinaire et/ou une pression artérielle insuffisante ainsi qu'une hyperkaliémie. En cas de besoin, on prendra les mesures médicales appropriées, par ex. la réhydratation, un soutien de la pression artérielle et de l'irrigation rénale.

Allaitement

En général, Accuretic ne doit pas être administré à des femmes qui allaitent. Si l'emploi d'Accuretic s'avère nécessaire durant la période d'allaitement, il faudra sevrer le nourrisson.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Les effets secondaires d'Accuretic peuvent, suivant les individus, modifier les réflexes. Une prudence particulière est de rigueur au début du traitement, lors d'une augmentation de la dose ou d'un changement de médicament, et en cas de consommation simultanée d'alcool.

Effets indésirables

Remarques générales

Les études cliniques réalisées avec l'association de quinapril et d'HCTZ n'ont pas fait apparaître davantage d'effets indésirables en comparaison d'une utilisation en monothérapie.

Dans de rares cas (<0.1%), comme avec tous les inhibiteurs de l'ECA, un ictère cholestatique ainsi que des troubles de la fonction hépatique avec élévation des transaminases peuvent survenir. Dans de tels cas, il est nécessaire d'interrompre le traitement par Accuretic.

Les effets indésirables suivants sont classés selon les systèmes d'organes et par ordres de fréquence définis comme suit: très fréquents (≥1/10), fréquents (≥1/100 à <1/10), occasionnels (≥1/1'000 à <1/100), rares (≥1/10'000 à <1/1'000), très rares (<1/10'000), fréquence inconnue: la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles.

Accuretic

Dans le cadre d'études cliniques contrôlées, les effets indésirables suivants ont été observés fréquemment chez les patients sous Accuretic

Infections et infestations

Fréquents: infections virales (1.9% contre 4.0% sous placebo), infections des voies respiratoires supérieures (1.3% contre 4.0% sous placebo).

Affections hématologiques et du système lymphatique

Fréquents: augmentation1) de la créatinine sérique et de l'urémie/azotémie (>1.25 fois la limite supérieure de la normale) (3 et 4%).

L'utilisation d'hydrochlorothiazide peut entraîner des modifications électrolytiques lors d'une prise prolongée et continue (voir «Informations complémentaires sur les différents composants / Hydrochlorothiazide»).

De plus, l'hydrochlorothiazide peut entraîner une augmentation des taux sanguins de lipides et d'acide urique.

1) Les valeurs accrues étaient fréquemment réversibles au cours de la poursuite du traitement par Accuretic.

Affections psychiatriques

Fréquents: insomnie (1.2% contre 2.0% sous placebo).

Affections du système nerveux

Fréquents: céphalées (6.7% contre 30.0% sous placebo), vertiges (1.0% contre 2.0% sous placebo), somnolence (1.2%), endormissement (4.8%).

Affections vasculaires

Fréquents: vasodilatation (1.0% contre 1.0% sous placebo).

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Fréquents: toux (3.2%), bronchite (1.2%), rhinite (2.0% contre 3.0% sous placebo), pharyngite (1.1% contre 2.0% sous placebo), douleurs thoraciques (1.0% contre 2.0% sous placebo).

Affections gastro-intestinales

Fréquents: nausée et/ou vomissement (1.8% contre 6.0% sous placebo), douleurs abdominales (1.7% contre 4.0% sous placebo), diarrhée (1.4%), dyspepsie (1.2% contre 2.0% sous placebo).

Affections musculo squelettiques et du tissu conjonctif

Fréquents: douleurs dorsales (1.5% contre 2.0% sous placebo), myalgie (2.4% contre 5.0% sous placebo).

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fréquents: asthénie (1.1%), fatigue (2.9% contre 3.0% sous placebo).

Effets secondaires observés moins fréquemment dans les études (non) contrôlées

Affections du système immunitaire

Occasionnels: œdème angioneurotique.

Rares: lupus érythémateux systémique.

Affections endocriniennes

Un diabète latent peut se manifester. Chez les diabétiques, il peut se produire une élévation des valeurs de la glycémie.

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Chez les patients présentant une tendance à la goutte, des crises de goutte peuvent se déclencher.

Affections psychiatriques

Occasionnels: nervosité, dépression.

Affections du système nerveux

Occasionnels: paresthésies.

Affections cardiaques

Occasionnels: palpitations cardiaques, tachycardie.

Affections vasculaires

Occasionnels: hypotension.

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Occasionnels: dyspnée, sinusite.

Affections gastro-intestinales

Occasionnels: bouche et gorge sèches, flatulences, constipation.

Rares: pancréatite, gastrite.

Affections hépatobiliaires

Rares: augmentation de la concentration de bilirubine et des enzymes hépatiques (y compris des transaminases)1), ictère cholestatique1), troubles de la fonction hépatique1).

1) voir «Informations générales».

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Occasionnels: prurit, manifestations cutanées allergiques (rash cutané, exanthème photoallergique, urticaire), érythème polymorphe, sudation accrue.

Affections musculo squelettiques et du tissu conjonctif

Occasionnels: arthralgie.

Affections du rein et des voies urinaires

Occasionnels: infection des voies urinaires.

Rares: insuffisance rénale, néphrite interstitielle aiguë.

Affections des organes de reproduction et du sein

Occasionnels: impuissance.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Occasionnels: œdèmes périphériques, fièvre.

Effets indésirables issus de l'expérience post-marketing

Les données issues de l'expérience post-marketing décrivent les effets indésirables notifiés spontanément, décrits dans la littérature et notifiés par les autorités au niveau mondial. L'expérience post-marketing regroupe les effets indésirables et inattendus qui, indépendamment de toute causalité, sont survenus après la prise d'Accuretic.

Affections hématologiques et du système lymphatique: anémie hémolytique, thrombopénie.

Affections du système immunitaire: réactions anaphylactoïdes.

Affections oculaires: effusion choroïdienne (choroidal effusion), myopie aiguë et glaucome aigu à angle fermé.

Affections vasculaires: hypotension orthostatique, syncope.

Affections gastro-intestinales: pancréatite.

Affections hépatobiliaires: hépatite.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané: alopécie, dermatite exfoliative, pemphigus, réactions photoallergiques.

Informations complémentaires sur les différents composants

Les effets indésirables déjà rapportés avec l'un des composants individuels d'Accuretic peuvent vraisemblablement survenir lors d'un traitement par Accuretic, même si ces effets indésirables n'ont pas été observés lors des essais cliniques.

Quinapril

Dans le cadre d'études cliniques contrôlées, les effets indésirables suivants ont été observés fréquemment chez les patients sous quinapril

Affections psychiatriques

Fréquents: insomnie (1.3%).

Affections du système nerveux

Fréquents: paresthésies (1.1%), endormissement (5.5%), céphalées (7.2% contre 16.9% sous placebo).

Affections vasculaires

Fréquents: hypotension (1.1%).

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Fréquents: toux (3.9%), douleurs thoraciques (2%), dyspnée (2.3%), pharyngite (1.3% contre 1.9% sous placebo), rhinite (3.2% contre 4.5% sous placebo).

Affections gastro-intestinales

Fréquents: nausée et/ou vomissement (2.8%), diarrhée (2%), dyspepsie (1.6%), douleurs abdominales (1.9% contre 2.2% sous placebo).

Affections musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Fréquents: dorsalgie (1.4%), myalgie (2.2% contre 3.3% sous placebo).

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fréquents: fatigue (3.5%).

Investigations

Fréquents: augmentation1) de la créatinine sérique et de l'urémie/azotémie (>1.25 fois la limite supérieure) (2%).

1) Avec quinapril en monothérapie. La probabilité de telles augmentations est plus grande chez les patients traités simultanément par un diurétique. Cependant, les valeurs accrues étaient fréquemment réversibles au cours de la poursuite du traitement.

Effets secondaires observés moins fréquemment dans des études (non) contrôlées

Affections hématologiques et du système lymphatique

Occasionnels: neutropénie.

Rares: agranulocytose, thrombopénie ou pancytopénie1), hyperkaliémie1).

1) Voir «Mises en garde et précautions».

Affections du système immunitaire

Occasionnels: réactions d'hypersensibilité.

Affections psychiatriques

Occasionnels: dépression, nervosité.

Affections du système nerveux

Occasionnels: somnolence, vertiges.

Affections oculaires

Occasionnels: amblyopie.

Affections cardiaques

Occasionnels: palpitations cardiaques, tachycardie, insuffisance cardiaque, angine de poitrine, infarctus du myocarde.

Affections vasculaires

Occasionnels: vasodilatation.

Affections gastro-intestinales

Occasionnels: bouche et gorge sèche, flatulence, gastrite.

Affections hépatobiliaires

Rares: augmentation du taux de la bilirubine et des enzymes hépatiques (y compris transaminases)1), ictère cholestatique1) et troubles de la fonction hépatique1), hépatite.

1) Voir «Informations générales».

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Occasionnels: sudation accrue, prurit, rashes cutanés (dont l'évolution peut s'avérer grave).

Rares: dermatopolymyosite.

Affections musculo squelettiques et du tissu conjonctif

Occasionnels: arthralgie.

Affections du rein et des voies urinaires

Occasionnels: infections des voies urinaires.

Rares: aggravation de la fonction rénale, insuffisance rénale aiguë.

Affections des organes de reproduction et du sein

Occasionnels: impuissance.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Occasionnels: œdèmes (périphériques et généralisés), fièvre.

Effets indésirables issus de l'expérience post-marketing

Les données issues de l'expérience post-marketing décrivent les effets indésirables notifiés spontanément, décrits dans la littérature et notifiés par les autorités au niveau mondial. L'expérience post-marketing regroupe les événements indésirables et inattendus, qui, indépendamment de leur causalité, sont survenus après la prise de quinapril.

Affections hématologiques et du système lymphatique: anémie hémolytique.

Affections du système immunitaire: réactions anaphylactoïdes, photosensibilisation, angiœdème1), angiœdème intestinal.

1) Voir «Mises en garde et précautions».

Affections cardiaques: syncope.

Affections vasculaires: hypotension orthostatique.

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales: pneumonie éosinophile.

Affections gastro-intestinales: pancréatite.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané: alopécie, dermatite exfoliative, pemphigus.

Hydrochlorothiazide

Les effets indésirables suivants sont survenus chez des patients qui étaient traités exclusivement par l'hydrochlorothiazide, avec une dose fréquemment plus importante que celle contenue dans Accuretic.

Tumeurs bénignes, malignes et non précisées (y compris kystes et polypes)

Fréquence inconnue: tumeur maligne non mélanocytaire de la peau [NMSC] (carcinome basocellulaire [BCC] et carcinome spinocellulaire [SCC]).

Affections hématologiques et du système lymphatique

Rares: thrombopénie, parfois accompagnée de purpura.

Cas isolés: leucopénie, agranulocytose, dépression médullaire et anémie hémolytique.

Affections du système immunitaire

Très rares: réactions d'hypersensibilité.

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Fréquents: hypokaliémie, surtout en cas de posologie élevée et augmentation des lipides sanguins.

Occasionnels: hyponatrémie, hypomagnésiémie et hyperuricémie.

Rares: hypercalcémie, hyperglycémie, glycosurie, aggravation des troubles métaboliques chez le diabétique.

Cas isolés: alcalose hypochlorémique.

Affections du système nerveux

Rares: céphalée, vertiges ou endormissement, troubles du sommeil, dépressions et paresthésies.

Affections oculaires

Troubles de la vision, notamment durant les premières semaines de traitement.

Très rares: myopie aiguë transitoire ou glaucome aigu à angle fermé dans le cadre de réactions idiosyncrasiques (voir «Mises en garde et précautions»).

Fréquence inconnue: effusion choroïdienne (choroidal effusion, voir «Mises en garde et précautions»).

Affections cardiaques

Occasionnels: hypotension orthostatique pouvant être renforcée par l'effet de l'alcool, des anesthésiques ou des sédatifs.

Rares: troubles du rythme cardiaque.

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Très rares: difficulté respiratoire y compris pneumonie interstitielle et œdème pulmonaire.

Affections gastro-intestinales

Occasionnels: perte d'appétit, légère nausée et vomissements.

Rares: douleurs abdominales, constipation, diarrhée et troubles gastro-intestinaux.

Cas isolés: pancréatite.

Affections hépatobiliaires

Rares: cholestase intrahépatique ou ictère.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Occasionnels: urticaire et autres rashes cutanés y compris érythème, parfois associé à un prurit.

Rares: photosensibilisation.

Cas isolés: vascularite nécrosante, nécrolyse épidermique toxique, réactions cutanées semblables au lupus érythémateux et réactivation d'un lupus érythémateux.

Affections des organes de reproduction et du sein

Occasionnels: impuissance.

Description de certains effets indésirables

Tumeurs malignes non mélanocytaires de la peau (BCC et SCC): d'après les données disponibles provenant d'études épidémiologiques, une association dose-dépendante cumulative a été observée entre l'exposition à l'hydrochlorothiazide (HCTZ) et le développement de NMSC (voir également sous «Mises en garde et précautions» et «Propriétés/effets»).

L'annonce d'effets secondaires présumés après l'autorisation est d'une grande importance. Elle permet un suivi continu du rapport bénéfice-risque du médicament. Les professionnels de santé sont tenus de déclarer toute suspicion d'effet secondaire nouveau ou grave via le portail d'annonce en ligne ElViS (Electronic Vigilance System). Vous trouverez des informations à ce sujet sur www.swissmedic.ch.

Surdosage

Aucune information relative à un surdosage de quinapril chez l'être humain n'est disponible.

La manifestation la plus vraisemblable d'un surdosage de quinapril est l'hypotension marquée, qui sera traitée par expansion i.v. du volume intravasculaire.

Le quinapril et ses métabolites ne peuvent pas être éliminés de la circulation sanguine en quantité notable par hémodialyse.

Le surdosage aigu par le principe actif hydrochlorothiazide provoque d'abord une chute de tension et une déshydratation liée à la diurèse excessive. Un surdosage prolongé provoque une hypokaliémie et une somnolence.

Propriétés/Effets

Code ATC

C09BA06

Mécanisme d'action

Pharmacodynamique

Accuretic est une association comprenant un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (chlorhydrate de quinapril) et un diurétique (hydrochlorothiazide), substances dont les mécanismes d'action sont complémentaires.

Le quinapril est rapidement transformé dans l'organisme en quinaprilate, métabolite intrinsèquement actif. Le quinaprilate est un inhibiteur puissant de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA), qui catalyse la transformation de l'angiotensine I en angiotensine II, agent vasoconstricteur. Par le biais de divers mécanismes, tels que la stimulation de la sécrétion d'aldostérone, l'angiotensine II participe au fonctionnement et à la régulation des vaisseaux. L'action du quinapril consiste à inhiber l'activité de l'ECA tissulaire et plasmatique, ce qui a pour effet de freiner la vasoconstriction et la sécrétion d'aldostérone. La résistance vasculaire périphérique diminue. Il s'ensuit une baisse de la tension artérielle sans changement notable de la fréquence cardiaque.

La suppression du rétrocontrôle négatif de l'angiotensine II sur la sécrétion de rénine se traduit par l'augmentation de l'activité de la rénine plasmatique.

Même s'il est admis que l'abaissement de la tension artérielle est essentiellement généré par le système rénine-angiotensine-aldostérone, l'effet hypotenseur du quinapril s'observe également chez les hypertendus dont les taux de rénine sont faibles. L'ECA est identique à la kininase II, l'enzyme qui dégrade la bradykinine. La bradykinine est un polypeptide vasodilatateur puissant. Il est possible que ce mécanisme intervienne dans l'effet hypotenseur de l'inhibiteur de l'ECA.

L'atténuation de l'activité du système nerveux sympathique et l'inhibition de l'ECA tissulaire sont d'autres mécanismes pouvant contribuer à l'efficacité du quinapril.

Dans une étude animale, il a été démontré que l'effet hypotenseur du quinapril dure plus longtemps que son effet inhibiteur sur l'ECA plasmatique. Toutefois, la corrélation avec son effet inhibiteur sur l'ECA tissulaire est meilleure.

L'effet hypotenseur du quinapril se manifeste dans l'heure qui suit la prise et atteint son maximum après 2 à 4 h. Aux dosages recommandés, l'effet hypotenseur persiste en général 24 h. Chez certains patients, il faut jusqu'à 2 semaines de traitement pour que l'effet thérapeutique maximum se manifeste.

L'hydrochlorothiazide est un dérivé de la benzothiadiazine. À l'instar d'autres diurétiques de ce groupe, l'hydrochlorothiazide accroît en premier lieu l'excrétion des électrolytes et augmente en second lieu la diurèse par l'eau osmotiquement liée. L'hydrochlorothiazide présente également un effet hypotenseur chez les patients hypertendus.

Tumeur maligne non mélanocytaire de la peau (NMSC): d'après les données disponibles provenant d'études épidémiologiques, une association dose-dépendante cumulative a été observée entre l'exposition à l'hydrochlorothiazide (HCTZ) et le développement de NMSC. Une étude comprenait une population de 71'553 patients atteints de BCC et 8'629 atteints de SCC, et de 1'430'883 et 172'462 témoins correspondants, respectivement. Une exposition élevée à l'HCTZ (dose cumulée ≥50'000 mg) était associée à un odds ratio (OR) corrigé de 1.29 (IC 95%: 1.23-1.35) pour le BCC et 3.98 (IC 95%: 3.68-4.31) pour le SCC. Une relation dose-effet cumulative claire a été observée à la fois pour le BCC et le SCC. Une autre étude a révélé une association possible entre l'exposition à l'HCTZ et le carcinome de la lèvre (SCC): 633 cas de carcinomes de la lèvre ont été comparés à 63'067 témoins correspondants grâce à un «Risk Set Sampling». Une relation dose-effet cumulative a été démontrée avec une augmentation de l'OR corrigé à 2.1 (IC 95%: 1.7-2.6) à 3.9 (IC 95%: 3.0-4.9) pour une dose cumulée élevée (≥25'000 mg) et à 7.7 (IC 95%: 5.7-10.5) pour la dose cumulée la plus élevée (≥100'000 mg). (Voir également «Mises en garde et précautions»).

Efficacité clinique

Dans les études cliniques, l'association quinapril/hydrochlorothiazide a permis d'obtenir une baisse de tension plus marquée que le quinapril ou l'hydrochlorothiazide administrés en monothérapie. De par l'effet diurétique de l'hydrochlorothiazide, l'activité de la rénine plasmatique et la sécrétion d'aldostérone augmentent tandis que la kaliémie diminue. Le quinapril inhibe l'axe rénine-angiotensine-aldostérone et freine la fuite de potassium provoquée par l'hydrochlorothiazide.

Pharmacocinétique

Absorption

Le pic plasmatique du quinapril administré par voie orale est atteint dans l'heure qui suit la prise. Les analyses d'urine ont révélé que l'absorption est d'environ 60%. La prise de nourriture n'a aucune influence sur l'absorption du quinapril.

L'absorption dans le tractus gastro-intestinal de l'hydrochlorothiazide administré par voie orale est de 60-75%, la biodisponibilité de 70%. La prise simultanée de nourriture favorise l'absorption. L'effet diurétique se manifeste après 1-2 h. En général, le pic plasmatique est atteint 2-5 h après la prise. L'effet diurétique persiste pendant 6-12 h selon la dose. L'effet antihypertenseur dure encore plus longtemps (jusqu'à 24 h).

Distribution

Le volume de distribution de l'hydrochlorothiazide est de 5-6 l/kg, sa liaison aux protéines s'élève à 62-74%. L'hydrochlorothiazide franchit la barrière placentaire, mais pas la barrière hématoencéphalique.

Métabolisme

Après son absorption, le quinapril est en grande partie transformé en quinaprilate, principal métabolite intrinsèquement actif. Les quelques autres métabolites sont pharmacologiquement inactifs et quantitativement nettement moins importants. La demi-vie d'élimination apparente du quinapril est d'environ 1 h.

Le quinaprilate, métabolite actif, atteint son pic plasmatique environ 2 h après l'administration orale du quinapril.

Élimination

Le quinaprilate est essentiellement éliminé par voie rénale; sa demi-vie d'accumulation effective est de 3 h environ (l'état d'équilibre est atteint après 1-2 jours). La demi-vie de dissociation de l'ECA est d'environ 26 h.

La demi-vie plasmatique de l'hydrochlorothiazide oscille entre 4 et 15 h (taux plasmatiques mesurés sur une période de 24 heures). Au moins 61% de l'hydrochlorothiazide administré par voie orale sont excrétés dans l'urine en 24 h sous forme inchangée.

L'administration simultanée de quinapril et d'hydrochlorothiazide n'influence pas leurs pharmacocinétiques respectives.

Cinétique pour certains groupes de patients

Insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, patients âgés

Chez les patients atteints d'insuffisance rénale dont la clairance de la créatinine est supérieure à 60 ml/min, les concentrations plasmatiques du quinaprilate sont normales. Lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 60 ml/min, la concentration de quinaprilate augmente et la demi-vie d'élimination est prolongée. Des études pharmacocinétiques réalisées sur des patients atteints d'insuffisance rénale terminale traités par hémodialyse chronique ou dialyse péritonéale ambulatoire ont montré que la dialyse n'exerce qu'une faible influence sur l'élimination du quinaprilate.

En outre, l'élimination du quinaprilate est ralentie chez le patient âgé (plus de 65 ans) et chez le patient atteint d'insuffisance cardiaque sévère. Ce ralentissement est corrélé à la gravité de l'insuffisance rénale, affection fréquente chez ces patients.

Une réduction de la dose peut s'avérer nécessaire en cas d'insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine: 30-60 ml/min) ainsi que chez le patient âgé présentant un trouble de la fonction rénale.

Une accumulation d'hydrochlorothiazide est possible chez le patient atteint d'insuffisance rénale et chez le patient âgé.

Troubles de la fonction hépatique

De faibles taux plasmatiques de quinaprilate ont été mesurés chez les patients atteints de cirrhose du foie, ce qui est dû à la métabolisation réduite du quinapril lors de son passage par le foie.

Données précliniques

Aucune donnée pertinente pour la prescription n'est disponible.

Remarques particulières

Stabilité

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques particulières concernant le stockage

Conserver à température ambiante (15-25 °C) dans l'emballage d'origine fermé et hors de portée des enfants.

Numéro d’autorisation

51946 (Swissmedic).

Présentation

Accuretic 10/12.5 en comprimés pelliculés (sécables): 100. [B]

Accuretic 20/12.5 en comprimés pelliculés (sécables): 30 et 100. [B]

Titulaire de l’autorisation

Pfizer AG, Zürich.

Mise à jour de l’information

Juillet 2020.

LLD V023